Maison centrale de Kankan : des cas d’évasion des prisonniers on en parle

Les cas d’évasion dans les prisons sont devenus récurrents dans le pays. Après la maison centrale avec la fuite de Mohamed Sidi Diallo arrêté pour Kidnapping, c’est la capitale de la haute Guinée (Kankan) qui a enregistré la fuite de 6 prisonniers en une semaine.

Une information annoncée  par Aly Touré, le procureur du tribunal de première instance de Kankan.

« Le vendredi 6 août 2021, la maison centrale de Kankan a enregistré un premier cas d’évasion. Il s’agit de Mohamed Lamine Camara condamné à 4 ans de réclusion criminelle pour association de malfaiteur et vol à main armée. Il s’est avéré que Mohamed Lamine Camara est sorti de la maison centrale sans effraction, et le vendredi, 13 août une semaine plus tard donc, nous avons enregistré d’autre cas d’évasion mais plus spectaculaire que le précédent. A la faveur de la grande pluie, l’une des cellules de la maison centrale, les détenus qui y étaient ont forcé le plafond, ils ont profité du bruit que faisait cette grande pluie pour casser l’une des planches qui faisait office de plafond et accédé au toit et sur les 28 détenus qui étaient dans cette cellule 5 ont réussi malheureusement à s’enfuir » a-t-il expliqué.

Les noms des 5 détenus en cavale :
1. Mory Camara condamné à 3 ans de réclusion criminelle pour association de malfaiteurs, placé sous mandat depuis le 4 mai 2018.
2. Mamadi Condé condamné également à 3 ans de prison ferme pour vol simple, placé sous mandat depuis le 23 août 2019.
3. Daouda Keita, il n’était pas encore condamné, il était saisi pour vol à main armée détenu depuis le 8 janvier 2021.
4. Adama Keita, il n’était pas encore condamné, il était saisi pour vol à main armée détenu depuis le 27 avril 2020.
5. Abdourahamane Dabo, condamné à 3 ans de réclusion criminelle pour vol à main armée, placé sous mandat depuis le 8 septembre 2020.

Nous y reviendrons
Loupeguinee.com onetopic84@gmail.com 00224664379620