Guinée : REACTUALISATION DES MESURES D’URGENCE SANITAIRE

Il est porté à la connaissance de la population Guinéenne que la transmission de la maladie du Covid-19 reste encore très active dans notre pays avec un taux de positivité de plus de 5%, soit 5 000 cas pour 100 000. Face à cette situation et se basant sur les recommandations de l’Agence Nationale de
Sécurité Sanitaire (ANSS), il est fixé les mesures sanitaires suivantes :
l . Le maintien du couvre- feu de 22 h à 4H du matin ;
2. Le respect obligatoire du port des bavettes ;
3. Le respect de la distanciation physique ;
4. Le lavage des mains ;
5. Le renforcement du contrôle sanitaire dans les points d’entrée ;
6. L’interdiction des regroupements pour des raisons de cérémonies de plus de 50 personnes (mariages, baptêmes, funérailles •
7. Le respect rigoureux des mesures barrières dans les lieux de culte ;
8. Le traitement préalable de tous les corps par la croix rouge avant leur transfert de Conakry vers l’intérieur sera exigé.
9. Le maintien du contrôle sanitaire (certificat de négativité de TDR ou PCR ou de vaccination) pour les voyageurs interurbains à la rentrée et sortie de nos différentes préfectures ;
10. La restriction en vigueur pour l’accès aux lieux de loisirs (hôtels, motels, restaurants, night-club et bars) reste en vigueur ;
1 1. Le maintien du test RT-PCR pour les passagers sortant de la République de Guinée vers l’extérieur conformément au Règlement
Sanitaire International (RSI 2005) ;
12. Pour les voyageurs entrants, seront exigés :
Un résultat de RT-PCR négatif de 72 heures au départ,
Le certificat vaccinal anti-COVID-19 valide à l’un des vaccins enregistrés en République de Guinée (Pfizer, Moderna, Spoutnik V, Sinopharm, Sinovac, Johnson & Johnson, Epivac Corona et AstraZeneca).

Invite les populations à poursuivre leur mobilisation pour se faire vacciner massivement contre le COVID-19 dans les lieux de vaccination retenus sur toute l’étendue du territoire.

Les présentes dispositions seront revues et modifiées en fin septembre 2021 selon l’évolution de la situation épidémiologique.

A titre de rappel, les dispositions de la prorogation de l’Etat d’urgence sanitaire du 26 juillet 2021 restent en vigueur.

Le non-respect des présentes dispositions expose le contrevenant aux mesures disciplinaires prévues à cet effet.

Les ministères en charge de la santé, de l’administration du territoire, de la sécurité et de la protection civile, des transports, de l’hôtellerie et de tourisme, de la jeunesse, de la culture et des sports et des affaires religieuses sont chargés chacun en ce qui le concerne de veiller à l’application rigoureuse des présentes directives à compter de la date de signature.

Conakry le 07 septembre 2021
Le Président d CNRD
Colonel Mamady Doumbouya