Maison centrale de Conakry : un détenu s’adresse au Cl Mamady Doumbouya

Après l’annonce de l’arrestation du président Alpha Condé par le groupe des forces spéciales dirigé par le colonel Mamady doumbouya, le peuple de Guinée s’est réveillé certes dans l’inquiétude de violentes manifestations entre les forces loyales au GFS et les loyalistes du président Alpha Condé.
Mais aussi dans l’espoir que le vainqueur aujourd’hui connus de tous ne croisera pas les bras devant l’effroyable réalité que subissent plusieurs voir des centaines d’hommes civiles et militaires dans les geôles du pays, du centre de Conakry jusqu’à l’intérieur du pays.

Ces hommes tous arrêtés torturés et incarcérés dans des conditions difficiles et précaires par le régime du président Alpha Condé et ces acolytes croupissent toujours en prison pendant que leurs bourreaux continent à jouir d’une liberté d’aller et venir.

Cette situation orchestrée par l’ancien locataire du palais Sekoutoureyah, et les acolytes de son régime qui se sont accrochés aux pouvoirs en dépit de ces deux mandats autorisé par la constitution guinéenne doit attirer l’attention des nouvelles autorités pour qu’en fin une solution soit trouvée maintenant.

Mr le Président du CNRD , en l’occurrence le colonel je Mamady Doumbouya , je ne vous connais que de nom et de réputation, mais depuis quelques jours j’ai assisté à beaucoup de témoignages qui vous ont été faites : tous parlent de vous en homme Loyal, homme de parole et de votre compassion pour les opprimés.

Vu la situation dans laquelle se trouve jusqu’à présent ces civiles et militaires victimes du régime du Professeur Alpha Condé , je me dis qu’on ne vous a pas transmis ou on vous à empêcher De voir les réalités des faits , la gravité de certains actes qu’à poser le président Alpha Condé et son groupe pendant son règne notamment les arrestation arbitraire, abusifs ,la privation de liberté individuelle et collective, les assassinats ciblés sans parler de crise économique sévère dont nous sommes tous victimes, une crise qui poussent de nombreux jeunes guinéens et guinéennes a prendre la larges des côtes de la Méditerranée, chose qui a coûte la vie à de centaines de ces jeunes.

Une diffusion de quelques informations sur les chaînes de TV ( Évasion et Gangan ) chaînes privées locale du pays parlant de 300 a 350 civiles et militaires incarcérés de façon arbitraire, abusif a été l’un des moyens que nous avons à disposition pour essayer de vous imprégner de la situation qui prévaut pouvant vous guider afin que vous puissiez prendre des décisions adéquat par rapport aux différentes situations.

Reconnaissant l’immensité de votre tâche et les difficultés d’une telle responsabilité, c’est pourquoi j’exhorte a tout le peuple de Guinée dans les mosquées dans les églises et dans les maisons de prier pour que le seigneur, le miséricorde Allah vous accorde la sagesse, la lucidité et la force nécessaire pour accompagner la Guinée et les Guinéens affaibli, appauvri, et diminuer par le la folie du temps et les actes posés par le régime précédent.

Au passage se rappeler de nous autres qui avons subi et qui continuent à subir la torture morale et l’humiliation liée à la privation de liberté durant près que 9 a 10 ans sur les 11 années de règne du président Alpha Condé.

Nous avons droit aussi besoin de souffler à l’air de la Liberté, besoin d’être dans la jouissance d’aller et venir sans être accompagné ou surveiller, besoin de jouir à une liberté totale et définitive, avoir le droit de vivre sans pourtant regarder à tout moment ces arrières, le droit à vivre sans la crainte d’être a tout moment interpellé, enlever chez soi oui quidnaper dans la rue conduit à des centaines de kilomètres .

Des questions me reviennent à tout moment qui me torturent l’esprit sans avoir une réponse à donner mais je pense que la réponse à ces questions née peux venir que des nouvelles autorités du pays.
Mr les nouvelles Autorités.

1 – Y-a-t-il une chose à perdre en libérant ces innocents et honnête citoyens civiles et militaires qui croupissent toujours en prison dans les geôles du président Condé actuellement qui est votre prisonnier.
2 – Allez vous observez sans agir , les volontés néfaste de cet homme sans pitié que vous avez vous même stopper dans son élan machiavélique, dévastateur et coercitive ?

Mr le Président, Colonel Doumbouya
J’ai suivi avec une grande attention dans une parfaite lucidité le discours de prise de pouvoir dans lequel un passage parle de des faits et comportements à extraire, moi je dirais que l’ensemble des institutions qui font de la Guinée un pays, un état, une république sont gangrené par un cancer insidieux et l’action la plus présent est de l’extraire pour qu’en fin nous puissions être en bonne santé.

En ce moment vous et le peuple, la Guinée dans son ensemble nous bâtirons une démocratie solide dans une Guinée nouvelle unie juste et plus fortes.
Dans l’espoir que vous ne manquerez pas d’accorder une attention soutenue à l’urgence de cet cris d’alarme dans cette correspondance, je vous prie, monsieur le Président , de recevoir mes sincères et respectueuses salutations et de profonde considération.

 

Vive le CNRD
VIVE LA GUINÉE
VIVE LES GUINÉENS oki
QUE DIEU NOUS BÉNISSE
AMEN