Loupe-sur elle : qui est Hadja Mariam Doubadiaby ?

À l’occasion de la journée mondiale pour la paix, ce mardi 21 septembre 2021, Hadja Mariama Doubayaby qui a tenue à bras le corps le coran et ses principes a organisé pour la célébration de cette journée d’importance capitale.

Pour en savoir plus sur cette femme lisez !
Hadja Mariama Diaby du côté paternel : est petite fille du waliou N’Famadi Diaby fils aîné du grand Waliou Elhadj Salimou Diaby de Touba connu sous le nom ( Karamokona ).
Du côté paternel : petite fille de Waliou Elhadj Bounly Dansoko ( lalala ) venu de Gambie et accueilli par Elhadj Boubacar Khoumeralandé ( un autre érudit ) ou il réside jusqu’à sa mort.

Hadja Mariama Diaby est la fille d’Elhadj Misra Sankoum Diaby qui lui même est le fils de l’érudit Karamba Koutoubou Diaby. Elhadj Misra Sankoum Diaby été un homme distingué, véridique, honnête, chevalier chevronné de l’islam. Il avait une parfaite maîtrise du Coran et l’arabe, il séjourna pendant plus de 30 ans en Egypte et reconnu dans les grands milieux musulman au niveau national, africain et internationale.

Dès son jeune âge, sur les traces de son feu père, très tôt Hadja Mariama Diaby a compri le rôle qu’elle devait jouer pour la promotion de l’islam. C’est ainsi, qu’elle s’est attachée au chapelet, égrainé les nom de Dieu et les versets coraniques étaient devenus sa passion jusqu’avoir le moustadiab du verset coranique ( Hasbouna Allah ) et en 2005 elle a commencé à prêcher dans les milieux musulmans ( baptême, décès, fidaou ) etc…

En 2010, elle choisit un endroit spécial pour faire ses douwaw. Vite, compris par la population que ses douwaw sont exaucés .

Elle recevait plus de 5000 personnes par jour. Ainsi, elle parcourra les cinq communes de la capitale, puis l’étendue du territoire Guinéen et certains pays à l’international tel que le Sénégal, la Gambie, la sierra Léone , la côte d’ivoire, le Maroc, l’Égypte, la Guinée Bissau, le Dubaï et l’Arabie Saoudite. Pour ne cité que cela.

L’engagement de ses prêches était tel que la nécessité de créer une organisation. C’est ainsi qu’elle créa en 2010 « l’organisation pour la paix et la sensibilisation islamique en Guinée ( OPSIG ) qui a connu l’adhésion massive de plusieurs associations musulmane dont plus de 5000 membres.
Hadja Mariama Diaby, femme battante, rapidement a ouvert une agence de voyage pour le pèlerinage et créa des activités rémunératrices pour l’autonomisation des femmes, tel que la teinture, savonnerie, la calligraphie, l’éducation des enfants sur le coran dont elle prenait elle même la charge.
Elle a envoyé plus de 50 personnes en pèlerinage sous ses propres moyens.

De 2010 à nos jours, chaque jeudi, la lecture du Coran est organisée chez elle et chaque dimanche elle égorge 3 à 4 bœufs et plus de 10 moutons pour les personnes qui se rendent dans sa résidence.

Hadja Mariama Doubayaby continue son combat. Le 01 avril 2021 , elle créa une coordination des femmes appelée ( C.O.F.E.D.A.S ) qui a pour but réunir toutes les filles et fils de la Guinée pour parler de la paix.

Cet effet : le bien fait n’est jamais perdu. Le samedi 08 Mai elle reçoit une distinction au titre « ambassadrice pour la paix » par la fédération universelle pour la paix. Une fédération ( ONUSIENNE ) qui regorge plus de 182 pays membres. C’est une fédération qui siège à l’assemblée générale des Nations unies.

Ce mardi 21 septembre 2022, Hadja Mariama Doubayaby a décidé d’organiser la célébration de la journée internationale de la paix avec ses amis ambassadrices, les représentants de la fédération pour la paix universelle résident en Guinée sans oublié quelques structures nationale qui œuvrent aussi pour la paix.

Saidou Diallo et Elhadj Diaby 00224664379620 onetopic84@gmail.com