SERVIR LA GUINÉE : à la découverte du Riche parcours professionnel de THIERNO YAYA DIALLO, président du parti Guinée Moderne

Thierno Diallo a incontestablement le profil type du PREMIER MINISTRE indiqué pour la transition ouverte le 5 septembre dernier en Guinée.

Sa formation académique et son parcours professionnel parlent éloquemment de l’homme, de ses aptitudes et de ses qualités morales et humaines.

#Vingt_ans_de_multidisciplinarité

Agé de 45 ans, Thierno Yaya Diallo est riche de 20 ans d’expérience qui lui vaut un profil multidisciplinaire, qu’il a su construire patiemment. En 1997, il consacre son début de carrière à des multinationales spécialisées en télécommunications, notamment aux Etats-Unis, au Mexique, en Chine, en France, en Allemagne, en Suisse, au Luxembourg, en Belgique et en Irlande. Une période qui l’a vu conduire et gérer plusieurs projets aussi bien dans l’administration publique que privée, apportant ainsi des réformes considérables dans les services de télécommunications.

#Au_service_du_Système_des_Nations_Unies

Repéré pour ses résultats, Thierno Yaya Diallo rejoint en 2005 le bureau des Nations Unies au compte du Tribunal pénal international du Rwanda en Tanzanie. Ce, en pilotant plusieurs projets d’envergure qui ont permis à cette importante juridiction de mieux fonctionner. Sa présence dans ce pays qui a connu l’un des pires génocides du continent africain, lui a permis de participer à la reconstruction du Rwanda, avec des aptitudes précieuses en matière de résolution de conflits et de crises.

#Expert_onusien_pour_53_pays…

En 2008, Thierno Yaya Diallo est face à une nouvelle mission onusienne, puisqu’il rejoint le bureau des Nations Unies en Asie où il doit superviser les 53 États membres de la commission économique de l’Asie et le Pacifique.

Ce passionné des nouvelles technologies et des outils technologiques, en sa qualité de responsable de la section en charge de la gestion des infrastructures, a ainsi contribué à propulser l’économie de ces pays, notamment dans la mise en place des pratiques technologiques efficaces de développement. Officiant comme membre d’une structure de haut niveau pour les solutions sur la Cyber sécurité intérieure et extérieure des États, il les a accompagnés dans le développement de leur politique et stratégie pour garantir la continuité de leurs services essentiels, précisément le rôle des hauts fonctionnaires de défense et de sécurité et du dialogue État/opérateurs critiques.

#UN_PUR_PRODUIT_DE_LECOLE_AMÉRICAINE !
Cette riche carrière d’expert onusien, Thierno Yaya Diallo la doit en partie à parcours de formation. Ses deux baccalauréats en poche en Guinée, il aura l’opportunité de faire des études supérieures aux États-Unis où il a appris l’anglais comme langue d’études avant d’obtenir un bachelor en ingénierie de télécommunication. Suivront un master en administration de projet à Georges Washington University, puis, un second master à l’École des Hautes Études Internationales de Paris. Au finish, il achèvera une formation de sécurité intérieure et extérieure des États où il a appris la résilience des sécurités et services de l’État, ainsi qu’une formation approfondie en négociation et influence à MIT.

Ces formations lui ont permis de rencontrer des autorités étatiques, des personnalités d’envergure très à niveau sur les questions de développement, de sécurité et de paix. Des personnalités constituent aujourd’hui une grande partie de son carnet d’adresses.

Il a 45 ans, les bruits de couloir l’annonce comme un potentiel premier ministre. En plus de son avantage d’âge, Thierno Yaya Diallo connait la géopolitique du monde pour avoir été pendant plus de 24 ans fonctionnaire à l’Onu et dans le secteur privé International. Son âge est un avantage, eu égard à la vaste mission attendue de ce régime de transition, dont les attentes sont si nombreuses qu’elles demandent l’énergie et la vivacité d’un âge médian, d’une présence physique et intellectuelle capable de piloter les projets d’une nouvelle ère. En ce sens, le profil de Thierno est un avantage
Sauf que Thierno n’est pas seulement avantagé par ses années de vie, il l’est encore plus par ses compétences et son expérience internationale. En effet, pendant ces 15 dernières années Thierno a été partout où les crises sociales, les fractures ethniques et les problèmes de hiérarchie ont pris feu pour y apporter solution au nom de la diplomatie internationale, pour ensuite les accompagner dans le processus de réhabilitation et de réconciliation, ou alors le processus de reconstruction d’un État de droit. C’est ce qu’il a fait dans plusieurs pays.

La caractéristique d’un tel profil, nourri par les institutions internationales, est l’intransigeance face à la corruption et aux gabegies financières. Thierno Yaya est sans doute de ces cadres qui font de la rigueur leur nature.

Autre point important, ce candidat au poste de premier ministre connait les armées pour avoir accompagné les soldats de l’ONU dans les espaces de conflits, il a cohabité avec ceux-là, connait leur psychologie, tout en ayant un pied dans le cercle des citoyens civile. En d’autres termes, Thierno peut être une passerelle entre les militaires et les civiles.
Si la Guinée accepte de lui confier la vision de la transition, nous pouvons espérer qu’enfin nous serons sur les rails d’un État de droit.

Loupeguinee.com 00224664379620 onetopic84@gmail.com