Conakry  : Les victimes de kaporo rails attirent l’attention du CRND

Le collectif des victimes de kaporo – Rails, Kipé 2 et Dimesse 2019 était, ce samedi 9 octobre 2021, devant la presse. Objectif, dénoncer la poursuite des occupations qu’ils appellent « des activités illégales ».

Selon leur déclaration , ces occupations se traduisent par le bornage et le morcellement des domaines. l’entreprise Ivoirienne IMAAG – HOLDING revend un mètre carré à 1000 euro.

Ils indiquent également que l’actuel Prima Centre est construit sur les domaines autre fois réservés à l’assemblée nationale et à la Haute Autorité de la Communication.

Le même collectif pointe un doigt accusateur sur Mohamad Maama Camara, le secrétaire général du ministère de la ville et de l’aménagement du territoire, qui pour eux poursuit les actions honteuse de son ancien ministre Ibrahima Kourouma et déroule son agenda comme si la Guinée était toujours dans les mains de Mr Alpha Condé.

Ce collectif estime que la place d’Ibrahima Kourouma, de Mohamed Maama Camara et plusieurs autres cadres du régime déchu devraient être la prison.

Il exhorte les nouvelles autorités que toute la lumière devrait être faite autour de la casse de kaporo – Rails.

Ousmane Diallo onetopic84@gmail.com 00224664379620