Après un début de match poussif, les guinéens ont baissé le rythme juste avant les vingt premières minutes. Conséquence, ils se sont fait punir par les marocains par un but logiquement catapulté par Ayoub El Kabi, 1-0, 26′.

Malgré ce but encaissé, les poulains de Kaba Diawara n’ont pas levé les pieds sur accélérateur. Ils ont continué de presser les locaux. Sur un coup bien mené, Mamadou Kané reconverti en latéral droit ce soir, va permettre aux siens de recoller au score sur un but somptueux, 1-1.

Avec la facilité d’éliminer les guinéens en face d’eux, les marocains vont reprendre les devants sur un but naïvement encaissé par la charnière centrale guinéenne, 1-2. Les partenaires de Mohamed Bayo se sont offerts de plusieurs incursions en toute fin de première explication, mais en vain. C’est d’ailleurs, le score à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, les guinéens vont reprendre la seconde période par la plus belle manière. À l’image de l’entame de la première. Mais avec une défense éperdument effarante, ils ne s’en sortent pas. Alors que le Syli accumulait l’équipe marocaine, il va se faire punir juste après l’heure de jeu sur un coup de pied arrêté, 1-3, 65′. Ce troisième but marocain a été l’œuvre de Amallah.

L’entrée de José Martinez Kanté et Aguibou Camara n’ont absolument pas suffit pour permettre à l’équipe entraînée par Kaba Diawara d’espérer.

Entrée dans les dernières minutes pour apporter du sang neuf dans le jeu de la Guinée, Ibrahima Sory Conté « Maibra » sur une perte de balle inimaginable, a permis à Soufiane Boufal de tuer définitivement la rencontre, 1-4.

Le Maroc est désormais le pays à valider son ticket pour les barrages éliminatoires après le Sénégal. Les carottes sont donc cuites pour la Guinée. L’espoir n’est donc plus permis à la bande à Didier Six.

En effet, il est temps de chercher à bâtir une équipe compétitive et capable de résister à quelques mois de la prochaine coupe d’Afrique des nations Cameroun 2022.

Mohamed Cissé sporguineen.com