Labé / tabaski : les cris de cœur des clients dans la bergerie à Doussaré

A l’approche de la fête de tabaski , le prix du mouton se négocie selon le poids de la bête. Dans la bergerie de Labé Dooussaré des moutons , des vendeurs et des acheteurs tous en mouvement.

« Le prix du mouton varie selon le poids de l’animal, il y a pour 1 million , 900000 , 2000000… », indique Amadou Diouldé Bah chef de parc.

A l’en croire, « On a établi de règles que chacun de nous doit suivre . Ici ,chacun a sa place personne ne doit appeler le client de l’autre. Tu attends à ta place quand le client te trouve vous discuter », précise -t-il.

Pour ce citoyen qui est venu acheter un mouton « les prix ne correspondent pas à la corpulence des bétails. Mais on est obligé d’accepter comme une seule fois par an », se lamente-t-il sous l’anonymat.

Quand à Souleimane Camara un autre client « Je suis venus chercher un mouton pour la fête de tabaski. Mais, le prix qu’on me parlait l’année passée et cette année sont différents. Le mouton qu’on revendait à 1500000 est aujourd’hui à 2000000 ou plus », déplore-t-il .

Bachir Diallo 00224664379620 onetopic84@gmail.com