Crise à la FGB: la Guinée risque lourd dans toutes les instances internationales de boxe

Après la crise à la fédération guinéenne de football qui a aboutit à la création du CONOR, c’est autour de la fédération guinéenne de boxe qui, a son tour rencontre des difficultés au sein même de la FGB.

Pour eux, la non tenue du congrès électif au 20 janvier 2022 entraînera la radiation de la Guinée de toutes les instances internationales de boxe. Ils l’ont fait savoir ce jeudi 30 décembre 2021 lors d’une conférence de presse.

Pour le porte de la fédération guinéenne de boxe lorsqu’il y a eu suspension, ils sont allés vers la direction nationale des sports , le directeur a essayé de faire comprendre que cette suspension était un tract rédigé par des personnes mal veillantes qui essayent de discréditer la fédération guinéenne de boxe.

Alors que selon ces membres de FGB, cette suspension est la résultante d’un tournoi qui avait été organisé par la Guinée en 2018 au mois de Mars. Tournoi pendant lequel la fédération guinéenne de boxe au lieu de travailler avec la confédération africaine de boxe qui est le propriétaire du tournoi de la zone II , elle est allée amener en Guinée un Gabonais qu’ils ont présenté aux autorités comme président de la confédération africaine de boxe alors qu’il ne l’était pas.

Quelques semaines après le véritable président a envoyé un e-mail à la fédération guinéenne de boxe pour leur rappeler que la zone II reste un tournoi de la confédération africaine de boxe , à ce titre c’est elle qui fait le cahier de charge et envoi au pays participants qui désigne les officiels qui doivent venir comme arbitres ,juges, délégués.

A en croire Amadou Tanta DIALLO, entraîneur et porte-parole de la Fédération guinéenne de Boxe, la FGB a organisé ce tournoi avec une tierce personne qu’ils ont présenté aux autorités , a qui on a étalé le tapis rouge qu’on a présenté au ministre des sports et même au président et qui a empoché plus de 100.000.0000 fg.

Et, dans ce dit tournoi dit-il, plus d’un milliard sept cent cinquante un million deux cent cinquante neuf mille francs guinéens ont été engagés sur quelques choses qui est illégal et cet argent a été géré par la direction nationale des sports.

Ousmane Baldé onetopic84@gmail.com  6644379620