Kindia/Féréfou: un corps sans vie retrouvé dans une quantité de latérite déchargée par un camion

Ce lundi 20 juin 2022, un corps sans vie d’un jeune homme a été retrouvé dans une quantité de latérite déchargée par un camion sur la route dans le quartier Féréfou 2 à Kindia.

La victime n’est pas encore identifiée, mais beaucoup pensent qu’il s’agirait d’un apprenti-chauffeur qui se trouvait dans le camion au moment du déchargement a-t-on appris chez nos confrères de guineematin.com.

Selon nos informations recueillies sur place,  c’est un  citoyen, de passage, qui a aperçu une partie du corps sous la quantité de latérite déchargée nuitamment par un camion benne.

« Lorsqu’on m’a informé, je suis allé en ville pour informer à mon tour la gendarmerie territoriale et la Brigade de recherches. Les autorités communales et préfectorales aussi ont été rapidement alertées.

Et le préfet lui-même est venu voir la situation. La police, la gendarmerie et le médecin légiste ont également fait leur travail. Mais pour le jeune n’est pas identifié. C’est un numéro de téléphone écrit sur un bout de papier et une somme de 3000 francs qu’on a vu dans sa poche, après la fouille du médecin », a indiqué Saliou Diallo, le chef de quartier de Féréfou 2.

Les circonstances de la mort du jeune  ne sont pas encore élucidées. Mais sur le terrain, beaucoup pensent qu’il pourrait s’agir de l’apprenti du chauffeur du camion, qui serait en train de dormir lorsque le chauffeur a procédé au déchargement de la latérite qui sert à reprofiler la route. « Cette route est très dégradée. Donc, pour refermer quelques trous dans le cadre du reprofilage, plusieurs camions sont chargés de transporter de la latérite qu’ils viennent décharger sur la route.

Ensuite, il y a des jeunes qui sont chargés d’arranger cela pour faciliter la circulation. La nuit dernière, il y a 4 camions qui sont venus vider leur chargement ici. Mais on ne sait dans lequel se trouvait cette victime. Ce matin, plusieurs conducteurs de camions benne et leur syndicat sont venus voir le corps, mais ceux-ci ne l’ont pas reconnu. Comme ils sont nombreux, on attend d’autres aussi pour voir si on aura quelqu’un qui connait ce jeune », a dit Saliou Diallo.

00224664379620 onetopic84@gmail.com